Theme

The Misery of Existential Silence: Tokyo Twilight (Yasujirō Ozu, 1957)

Why can’t they find/invent a language to express their grief – why can’t they talk about it?

Posted: Samedi mars 30th with 42 notes
  1. dialecticsof a reblogué ce billet depuis descroissants
  2. parklfe a reblogué ce billet depuis descroissants
  3. transamorem-transmortem a reblogué ce billet depuis descroissants
  4. dorkymouse a reblogué ce billet depuis senilefeline-s
  5. senilefeline-s a reblogué ce billet depuis descroissants
  6. mentallymurdered a reblogué ce billet depuis descroissants
  7. thenightlymirror a reblogué ce billet depuis olfinnigan
  8. olfinnigan a reblogué ce billet depuis gronalund
  9. pedagogy-of-images a reblogué ce billet depuis gronalund
  10. gronalund a reblogué ce billet depuis ikaristwin
  11. starshapes a reblogué ce billet depuis ikaristwin
  12. ikaristwin a reblogué ce billet depuis descroissants
  13. virtualflaneries a reblogué ce billet depuis descroissants
  14. thebeastlybaby a reblogué ce billet depuis descroissants
  15. esmatto a reblogué ce billet depuis descroissants et a ajouté :
    The Misery of Existential Silence: Tokyo Twilight (Yasujirō Ozu, 1957) Why can’t they find/invent a language to express...
  16. nazar137 a reblogué ce billet depuis descroissants
  17. descroissants a publié ce billet